Mangart

Mangart,
mon beau Mangart,
une belle surprise cet endroit perché à 2 679m d’altitude.

Plusieurs choix s’offrent à vous, y aller à pied pour les plus courageux, mais il faudra s’armer de patience, à vélo, mais prudence aux véhicules car la route est dangereuse en plus d’être vertigineuse. Les virages sont serrés donc que ce soit en voiture, vélo, moto, soyez vigilent !

Si vous optez pour la voiture comme moi, il vous faudra payer 5 euros pour y accéder et par la suite vous avez une bonne trentaine de minutes de trajet.  Arrivé à 1 880 mètres, vous rencontrerez un parking sur votre droite alors que la route continue encore tout droit pour aller jusqu’au sommet. Garez-vous sur ce parking et allez au sommet à pied ! Se garer au sommet est compliqué d’autant plus que ça devient encore plus vertigineux.

L’avantage de ce parking est l’emplacement, vous avez la possibilité de monter le premier sommet en 10 minutes chrono. A cet endroit, vous avez une vue absolument magnifique, c’est d’ailleurs ici que s’organise du parapente. Vous aurez surement la chance de voir des touristes les plus courageux décoller.

Pour arriver jusqu’au sommet, suivez la route que je vous ai conseillé de ne pas continuer en voiture, vous en aurez pour 30 à 40 minutes à pied – d’ailleurs, petite parenthèse, pour celles et ceux qui le souhaitent, vous aurez le refuge alpin Koca na Mangartskem Sedlu facilement accessible à 1 906m – . Et là, et bien je vous souhaite un joli spectacle panoramique. Vous avez la vue sur l’Italie, et devinez quoi ? Vous apercevrez très distinctement les Lacs de Fusine (Inférieur et Supérieur) où je m’étais rendue la veille, vous trouverez ici mon article dédié. Tout paraît si petit de Mangart, la vue est vraiment impressionnante je trouve. Le paysage est à perte de vue face à toutes ces chaînes de montagnes des Alpes Juliennes orientales et occidentales.
C’est l’une des montagnes en Slovénie que je vous conseille le plus ! Et j’y retournerai, c’est certain.

Conseil : Tout comme le reste, allez-y très tôt le matin. A partir de 11h ça devient compliqué voir impossible de se garer, les voitures stagnent en plein milieu de la route, ça devient dangereux. J’y étais un peu avant 10h et il restait qu’une place sur le parking déjà.

Donnez-vous le droit de vous sentir chez vous … ailleurs

Maud Grsl

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close