Oberjoch : Randonnée panoramique

Partir à la découverte des Alpes Allemandes dans l’Allgäu c’était mon objectif de mon court séjour en Bavière.

Le point culminant que je cherchais à atteindre était Iseler Gipfel et en arrivant dans cette brume matinale sur le parking d’Oberjoch, je n’étais pas certaine d’être arrivée au bon endroit !

Iseler Gipfel, c’est 1 876 mètres d’altitude et elle permet d’avoir accès aux autres chaînes de montagnes aussi bien en Allemagne qu’en Autriche. La frontière Autriche est a à quelques minutes à pieds.

Vous avez la possibilité de prendre un télésiège qui permet d’arriver jusqu’à la station supérieure. Il faut débourser la modique somme de 10.50 euros pour un adulte.

Arrivé au-dessus, plusieurs chemins sont à emprunter. Des panneaux vous indiquent les différents chemins à suivre en précisant le temps de trajet. Sans trop savoir où j’allais (en réalité j’étais persuadée de m’être trompée de randonnée et que mon objectif était beaucoup plus loin) et toujours en plein dans le brouillard, j’ai marché pendant une petite vingtaine de minutes jusqu’à arriver – AMEN – sur un point de vue en hauteur. A partir de là, j’avais dépassé cette brume et je me trouvais donc au-dessus de celle-ci. C’est là que j’ai réalisé que j’étais bien au bon endroit lorsque j’ai aperçu au loin la croix qui surplombe le point culminant d’Iseler Gipfel!

C’est parti pour grimper ! Très peu de chemins plats, beaucoup de pierres, mais des aménagements pratiques sont disposés ici et là pour faciliter l’ascension. Il a fallu marcher pendant plus d’une heure pour arriver jusqu’au bout (sans compter les interruptions). La randonnée est parfois ardue mais quel spectacle, la vue est réellement fantastique !


Plus vous prenez de la hauteur, plus il y a certains endroits qui permettent de se poser sur des bancs et contempler ce panorama 360°. Tout autour de vous, vous avez vue sur la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche.


Conseil : En partant de si bon matin un mois de novembre, j’ai commencé à marcher vers 11h30. Je n’ai rencontré que peu de randonneurs sur le chemin, mais il y en avait une bonne dizaine au sommet. C’est aux alentours de 13h30, lorsque j’ai décidé de descendre, que j’ai croisé près d’une quarantaine de personnes qui montaient. L’idée serait de commencer la randonnée bien avant 10h30, déjà pour éviter de rencontrer beaucoup de marcheurs, mais aussi parce que le contraste entre être sous puis au-dessus de la brume, c’est un vrai cadeau. On a l’impression d’être au-dessus des nuages. Au chemin du retour, tout était dégagé et c’était moins « impressionnant ».

Donnez-vous le droit de vous sentir chez vous … ailleurs

Maud Grsl

4 réflexions sur « Oberjoch : Randonnée panoramique »

  1. Je ne sais pas si mon commentaire précédent a été enregistré. Au cas où je te réécris :
    Ton article est vraiment top ! Hyper instructif j’ai aimé te lire. Et quel plaisir visuel ! Tes photos sont superbes, l’edit est génial.
    J’adore bravo à toi ! ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Ooh et bien franchement, merci beaucoup.. Ça me fait vraiment plaisir et ça me motive davantage ❤️

      J'aime

  2. Oh mais ces panoramas de dingue 😱😍 magnifique cette randonnée !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Très belle randonnée oui, quel bonheur d’être au dessus de cette brume, je me serais cru au dessus des nuages 😍!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close