Nanos : la randonnée entre surprises et péripéties

La randonnée vertigineuse

Avant de passer la fin de mon séjour dans le sud-ouest du pays, je me devais de faire une dernière randonnée. Et c’est à moins de deux heures de route de Piran et Izola que j’ai trouvé mon bonheur : Nanos. Pour visiter le sud-ouest de la Slovénie, vous passerez très certainement sur la route de cette montagne, ou alors vous verrez son sommet.

Je l’évoque d’ailleurs dans mon article sur le village de Stanjel, vous voyez très distinctement Nanos !

Comme à chaque fois que je fais une randonnée, je fais un peu de repérage et je récolte des infos grâce à des blogs. Malheureusement, peu parle de Nanos, mais pour le peu que j’ai lu, on parle de randonnée compliquée, vertigineuse, dangereuse, où il faut bien s’accrocher et escalader à certains moments. Tout était réuni pour faire resurgir mon adrénaline et mon envie d’y aller !

Le point de départ se fait au village de Razdrto, dès que vous y êtes, des panneaux vous indiqueront un parking se situant avant un pont à traverser pour commencer la randonnée.

Me voilà au pied de Nanos, il est tôt, environ 7h30, c’est désert, parfait. Deux chemins s’offrent à vous, un facile avec 2h30 de trajet, et un autre plus compliqué qui vous demandera un effort de 1h30. Inutile de vous préciser lequel de deux j’ai emprunté ;).

Et c’est parti pour près de 700 mètres de dénivelés. Ce n’est pas un long fleuve tranquille, les articles disaient vrai. Mais qu’est-ce que j’ai adoré ! Pour tout vous dire, j’ai moins galéré que la randonnée de Krn.

Vous montez cette montagne de face, vous vous retrouvez quelques fois dans le vide, de quoi vous faire tourner de l’œil ou à l’inverse nourrir votre adrénaline ! Mais je vous rassure tout de suite, elle est tout à fait faisable. Par contre, je la déconseille fortement à quelqu’un qui a peur du vide ou bien à des enfants en bas âge (après chacun voit midi à sa porte). Soyez bien équipé, surtout pour les chaussures !

J’ai peu de photos à vous montrer pendant la rando, car, malgré mon excitation, je ne faisais pas la fière et je ne voulais pas sortir mon matériel.


Au bout de 1h45, et 1 262m d’altitude plus tard, ça y est, j’y suis ! Un refuge entouré d’arbres, qui sert à boire et à manger vous attend à votre arrivée. Etant arrivée tôt le matin, tout était fermé encore. Et derrière, le fameux plateau herbeux et rocailleux de Nanos et sa vue splendide.


Une vue sur la mer adriatique

Pour la descente, vous tomberez nez à nez avec une église en pierre, isolée de tout et qui fait tout le charme de ce plateau.


ANECDOTE

Bon, pour le chemin du retour, je ne saurais vous dire lequel emprunter car.. JE ME SUIS LOUPÉE ! A partir de cette fameuse église, vous avez normalement un peu moins de deux heures pour rejoindre le parking.

Seulement moi.. j’ai loupé un panneau et j’ai foncé tête baissée sur un chemin interminable. Plus je marchais plus je m’éloignais de mon point de départ sur le GPS. Mais têtue que je suis, je me disais qu’en descendant, il y avait forcément un chemin qui ferait demi-tour.

Non non, et pire encore, je me suis retrouvée dans une forêt, paumée au milieu de nulle part. J’entendais les voitures mais, impossible de trouver la route. Puis, à un moment, j’étais coincée, j’avais la route face à moi, mais j’étais encerclée par des grillages.

Ça faisait 2h30 que je tournais en rond, et le GPS m’indiquait que j’étais à 6km du parking du point de départ. Un cauchemar, il était près de midi, 30 degrés, le soleil tapait fort, mon eau était chaude, je n’en voyais plus le bout. Mais après toute cette péripétie, j’ai finalement trouvé la route, et j’ai marché 6km en plus d’1h30 pour rejoindre le parking ! Il était 13h quand je suis arrivée.. Et comme je me souviens très très exactement de ma route, voici pour vous en exclu, ma position quand j’ai commencé la route, et la position du parking. C’est cadeau.

Ah oui j’oubliais, ce jour-là sur le plateau, mon drone était devenu incontrôlable, j’ai mis plusieurs minutes à le retrouver et le ramener manuellement. Et pendant que je me perdais en forêt, j’ai fait tomber le câble de ma télécommande. Une anecdote comme on les aime, mais point positif, j’ai rencontré un chamois sur mon passage ainsi que des chevaux et ça me faisait oublier la galère dans laquelle je m’étais mise.


Arrivée à 7h30
Randonnée terminée à 13h !


Donc un conseil, SOIT vous faites le chemin de départ dans le sens inverse, SOIT à partir de l’église, regardez les panneaux ! L’article de Slovénie Secrète vous l’explique ici 🙂 !

Donnez-vous le droit de vous sentir chez vous … ailleurs

Maud Grsl

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close