Ile Plate – Ile Maurice

Ile Plate, un véritable coin de paradis

S’il y a bien un lieu que j’ai adoré visité, c’est bien celui-là. Je dirais même que cette excursion fait partie de mon top trois de ce que j’ai préféré lors de ce voyage à l’Ile Maurice. Si vous êtes à la recherche de l’eau d’un superbe bleue, transparente, de snorkeling, de sable bien blanc avec cette sensation d’être sur une île déserte, je vous recommande d’aller passer la journée au Nord sur l’Ile Plate.

Tout débute au Nord de l’Ile Maurice au Cap Malheureux, un bel endroit plein de charme avec sa jolie et emblématique petite chapelle blanche et rouge. Je regrette juste de ne pas avoir pris le temps de visiter ce lieu et cette chapelle.

Nous avions fait appel à Martial La Mouette pour cette excursion et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est un sacré personnage ! Nous étions attendu aux alentours de 9h avec d’autres touristes pour embarquer sur le bateau de Martial et Tina, un couple d’une sympathie débordante.

Avant de monter, nous sommes invités à nous déchausser et à placer nos chaussures dans un bac qui sera ensuite installer à l’intérieur du bateau au même titre que toutes nos affaires personnelles. Pour rejoindre l’île il faut compter une bonne quarantaine de minutes de bateau dans un océan bien agité. Protégez bien vos téléphones et appareils photos car vous allez tous vous retrouvez littéralement trempés !

Pendant la traversée, vous passerez à coté de l’Ile Coin de Mire connue pour être une réserve naturelle protégée où logent de nombreux oiseaux que vous aurez l’occasion d’apercevoir tout autour. De même, dans l’eau, si vous observez bien, vous verrez peut-être pas mal de poisson volant. J’ai du en voir une bonne dizaine, mais impossible de les prendre en photo tellement ils sont imprévisibles.

Après environ 45 minutes à être secoués dans tous les sens, enfin l’Ile Plate ! Bien que ce soit à ce jour, mon gros coup de cœur et que j’y retournerez sans hésiter, à la première seconde où j’ai posé mes pieds, j’ai vite déchanté. Malgré la beauté de l’île, dès que vous arrivez, vous êtes entourés de déchets. Quel dommage alors que c’est un endroit somptueux, il n’est pas assez bien protégé. Par « chance » ce n’est que l’entrée de l’île qui entourée de déchets, mais tout le reste de l’île est propre. En tout cas, j’en ai vu nul part ailleurs. C’est malheureusement le gros point négatif. J’ignore s’il y a des dispositifs mis en place pour que les guides nettoient après leur passage, mais je pense que ça ferait grandement la différence.

Arrivés à destination aux alentours de 10h, Martial nous invite à placer nos effets personnels derrière une clôture et nous informe que c’est quartier libre. Nous pouvons nous balader où nous souhaitons pour découvrir l’île par nous-même. Néanmoins, il nous déconseille de nous rendre au phare qui surplombe l’île. C’est une longue randonnée où le sentier n’est pas entretenu et assez sauvage. Enfin, il nous prévient qu’il faudra revenir au point de départ pour midi pour pouvoir se réunir autour d’un repas tous ensemble.

Ceci étant dit, avec mon compagnon, nous partons à l’aventure à la recherche d’un beau coin de paradis pour tenter de se retrouver seuls au monde. Nous avons longer l’eau et au bout d’une bonne dizaine de minutes, nous avons trouvé une plage absolument déserte. Nous sommes resté seuls au monde pendant une heure et demi environ avant de se remettre en route pour revenir au point de départ pour midi.

Nous avons commencé par un apéro avec le fameux punch spaghetti de Tina. Un moment très convivial, les pieds dans l’eau à boire différentes boissons avec ou sans alcools. Nous en avons profité pour sympathiser avec les touristes, un moment vraiment sympa. Après quelques verres, nous avons été invités à nous servir à manger. Tina avait tout préparer, un bon plat de riz avec champignons et légumes. Martial quant à lui tenait le coin plancha avec la possibilité de se servir des morceaux de viandes et poissons. Ne mangeant pas de chair animale, je les avais prévenu la veille lors de la réservation sur Whatsapp. Tina m’a alors prévu un plat spécial. Je n’ai pas pris en photo, mais qu’elle a été la surprise quand j’ai vu le plat GIGANTESQUE arriver. Sincèrement, il y en avait pour au moins trois personnes. J’ai trouvé cet attention vraiment adorable parce qu’elle avait vraiment prévu un plat vraiment spécifique, que pour moi.

En règle générale, sur l’ile, il existe un coin privé par guides avec des tables à manger, mais en raison de la crise sanitaire c’était interdit de s’y recueillir. En revanche, manger assis sur le sable, pied dans l’eau, c’était autorisé .. Etrange mais tant mieux car l’expérience était super agréable !

Tout le long du repas, ils nous servent régulièrement à boire, soft mais aussi bière locale et vin rouge. En dessert, de délicieuses bananes flambées. A la fin, Martial nous propose de nous « brosser les dents » à la Mauricienne. Il s’agit en fait, de boire des shots de rhums arrangés que Tina confectionne elle-même. En bref, nous avons beaucoup bu, de midi jusqu’à 16h. Nous étions en petit comité avec les autres touristes, c’était une très bonne ambiance. Martial et Tina sont aux petits soins et d’une rare simplicité. Ils sont tous les deux très touchants. Martial est une boule d’énergie, unique en son genre.

L’après midi nous sommes restés dans l’eau, au même endroit où nous avons mangé. Vigilance, c’est la journée où nous avons attrapé de sévères coups de soleil, il tape très fort. Il y a très peu voir aucun coin d’ombre sur la plage, alors pensez à bien vous protéger non stop.

Nous avons été les derniers à partir de l’île. En raison de la marée, le départ est à prévoir aux alentours de 16h. De retour au Cap Malheureux, nous avons aidé à décharger le bateau jusqu’au domicile de Tina et Martial qui nous ont gentiment invité à boire (encore !!) l’apéro avec les délicieux rhums arrangés de Tina. J’en ai d’ailleurs profité pour lui acheter une bouteille puisqu’elle les propose à la vente pour 800 RS soit 17 euros. Après avoir passé encore un superbe moment et le soleil commençant à se coucher, nous sommes repartis vers 18h de chez eux.

Budget : l’excursion comprend le trajet aller-retour, repas du midi, boisson à volonté pour 2 000 RS par personne, soit 40 euros.

Contact : Voici leur site internet ici

Plutôt que de partir en catamaran, je vous recommande vivement de passer par Martial La Mouette. Je n’ai jamais passé un aussi bon moment, ce n’est pas pour rien que cette excursion fait partie de mon top trois. Martial et Tina y sont pour beaucoup, ils font le maximum pour nous faire passer un moment idyllique. Ils sont d’une gentillesse que je ne pourrais pas vous décrire. Jugez-en par vous-même sur leur page d’avis sur TripAdvisor ici, les personnes sont unanimes. Je vous le conseille les yeux fermés. Rien que de rédiger cet article, il me tarde de revenir sur l’Ile et refaire une excursion à leur coté. Merci à tous les deux si vous passez par là !

Donnez-vous le droit de vous sentir chez vous .. ailleurs !

Maud_grsl

2 réflexions sur « Ile Plate – Ile Maurice »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close