Ascension Kilimanjaro – Check List équipements

Toutes randonnées et expéditions demandent l’utilisation d’équipements spécifiques et adaptés à toutes circonstances, surtout si c’est sur plusieurs jours.

En septembre 2022, j’ai réalisé l’ascension du Kilimanjaro pendant cinq jours en empruntant la voie Marangu. Maintenant que j’ai vécu cette expérience, je souhaitais vous partager la liste de l’équipement que j’ai emmené avec moi.

Toutefois je tiens à préciser que mes conseils sont susceptibles d’être adaptés pour la même période à laquelle je suis parti, c’est-à-dire, fin septembre – début octobre. Si vous décidez de gravir ce Mont en décembre ou en juin, l’équipement et la quantité par produit sera certainement différent. Aussi, ayant choisi la voie Marangu, il y a certains produits qui ne figureront pas ici tels que matelas bivouac ou bien modèle de tente étant donné que j’ai dormi uniquement en hutte. Si vous souhaitez lire mon expérience sur la voie Marangu d’ailleurs, vous pouvez cliquer ici.

Un détail qui a surement son importance, j’ai choisi de partir avec Zara Tours. Selon l’organisme avec lequel vous partez, certaines choses peuvent différer. D’ailleurs si vous souhaitez plus de renseignements sur l’organisme, le budget, je vous invite à lire cet article en cliquant ici. Quelques mois avant le départ, Zara Tours avait pris soin de nous envoyer par mail une liste complète d’équipements obligatoires et recommandés à emmener. Je ne sais pas si tous les organismes le font, mais de notre coté ça a été très appréciable d’avoir une liste très détaillée pour être sûr de ne rien oublier.

Dans cet article, je vais lister ce que j’ai pris avec moi en précisant le modèle ou marque si c’est nécessaire, ce que je n’aurai pas dû prendre et à l’inverse ce que j’ai oublié. Enfin, après avoir vécu l’expérience, j’ai relevé certaines choses qui me permettront de vous donner quelques conseils.

Vêtements

  • Deux sous pulls thermiques
    • Un synthétique de chez Uniqlo et un en laine mérinos car ça évacue la transpiration donc réutilisable
  • Une polaire
  • Deux brassières sportives
  • Deux T-shirt de sport manches longues
  • Un manteau 2 en 1 : -10° et imperméable
    • J’ai choisi cette température car l’organisme nous avait dit qu’à cette période de l’année le ressenti pouvait aller jusqu’à -15°. Sachant que j’allais avoir plusieurs couches, j’ai jugé que -10° était suffisant. Il s’agit du modèle Décathlon SH100 X-WARM, il est imperméable, doublé à l’intérieur et doté d’une capuche.
  • Un legging de sport
  • Trois leggings thermiques
    • C’est beaucoup, mais c’était au cas où j’avais froid pour les superposer. Un Décathlon, un Inter-Sport et un Uniqlo.
  • Un short de sport
  • Un pantalon de ski à -18°
    • J’ai acheté le SH100 Ultra Warm de Décathlon. Une pépite que je recommande, je n’ai jamais eu froid avec.
  • 1 grosse paire de chaussettes de ski
  • 1 paire de chaussettes laine mérinos
  • 1 paire de chaussettes thermiques
  • 1 paire de chaussettes de trek chaude
  • 1 paire de chaussures de randonnée
    • J’ai mis le budget pour ça, je voulais être très à l’aise en chaussure pendant tout le séjour et j’ai donc opté pour les Tecnica modèle Kilimandjaro (ce n’était pas volontaire !)

Accessoires

  • Lunettes de soleil
  • Une casquette
    • J’ai choisi une basique Adidas
  • Un beechfiel
    • En bonne touriste, j’ai acheté un chapeau à l’effigie du Kilimanjaro au camp de départ
  • Une paire de sous-gants thermique
    • Vous avez le choix entre laine mérinos et synthétique
  • Une paire de gros gants hiver
    • Personnellement j’avais des gants Wedze de Décathlon. Toutefois, d’après mon guide, il aurait mieux fallu prendre des moufles car si on a froid, il est conseillé de se frotter les doigts entre eux, là où avec des gants c’est impossible
  • Bonnet
  • Cache-cou

Equipements

  • Sac à dos 30L
    • C’est le sac à dos que vous porterez chaque jour pendant la randonnée. J’ai acheté le Quechua MH500 adapté à ma taille
  • Bâtons de randonnée
    • Malheureusement, le modèle n’existe plus chez Décathlon, je les ai depuis un an. Mais pour vous donner une idée, le bâton coûtait 15e l’unité et j’en ai pris deux.
  • Poche d’eau 3L
  • Gourde filtrante
    • La mienne est une Lifestraw modèle Soft Flask Flex. La gourde se ramollit quand elle se vide, donc gain de place et la paille filtrante peut s’utiliser avec ou sans la gourde.
  • Lampe frontale
    • Prenez-en une performante. La mienne vient de Decathlon. Elle est dotée de trois niveaux de puissance ainsi que je la lumière rouge. C’est la ONNIGHT 100, je l’ai depuis 2 ans, elle ne m’a jamais causé de soucis
  • Chaufferettes
  • Housse imperméable sac à dos (la mienne était directement intégrée dans mon sac à dos)
  • Pochettes étanches
    • Il s’agit de pochettes plastiques obligatoires pour ranger vos affaires personnelles. C’est un vrai plus, ça protège si jamais les sacs à dos prennent l’eau, ça permet une meilleure organisation et gain de temps dans la recherche de vos affaires. J’ai choisi ceux-ci chez Amazon
  • Lampe de camping
  • Sac plastique
    • Des petits pour les déchets

Médication

  • Diamox
  • Anti-douleur, maux (Doliprane, paracétamol)
  • Spray anti-moustique mais seulement sur la terre ferme
  • Probiotique digestion, intestin (pour éviter la tourista)
  • Cachets pour les maux de ventre
  • Cachets pour la diarrhée
  • Trousse de premier secours
  • Crème solaire SPF 50
  • Baume à lèvre solaire SPF 50
  • Après solaire en baume et crème
  • Huile massage douleur musculaire en pharmacie (Akileine Sport Kamas)
  • Gel hydroalcoolique
  • Couverture de survie

Hygiène

  • Lingettes lavantes biodégradables
  • Papier toilette humide biodégradable
  • Brosse à dents
  • Dentifrice biodégradable
  • Gant démaquillant
  • Gant de toilette
  • Serviette microfibre
  • Maquillage
    • Tout à fait entre nous, se maquiller alors qu’on va suer en marchant 6h par jour, c’est inutile, d’autant plus qu’on s’applique de la crème solaire sur le visage. En revanche, souhaitant ressembler à quelque chose, et me sentir bien pour moi, j’ai opté pour du mascara et des faux-cils magnétiques. Amplement suffisant.

Autres

  • Barres de céréales (protéinées, énergies, efforts physiques)
  • Appareil photo
  • Téléphone portable
  • Chargeurs et prises appareils électroniques
  • Batterie externe
  • Trépied stabilisateur DJI
  • Adaptateur type G
  • Assurance voyages
  • Livret vaccin
  • Passeport
  • Argent liquide

Ce que j’aurai dû prendre

  • Boules quiès
    • Les murs des huttes sont extrêmement fins et pas isolés, et j’aurai bien aimé en avoir la nuit avant l’ascension finale.
  • Un K-Way et un pantalon imperméable
    • Par chance il n’a pas plu du séjour, mais j’avais complètement oublié ces deux vêtements et c’est un indispensable s’il pleut.
  • Une polaire supplémentaire
  • Pee bottle
    • En anglais ça sonne mieux. Mais comme son nom l’indique : un récipient pour uriner. C’était dans la check list de Zara Tours et je n’ai pas jugé ça utile. Si j’avais su ! Comme j’ai pu l’expliquer dans mon article sur l’organisation du voyage, la prise du traitement DIAMOX a un effet diurétique. Ça a été difficile à vivre. Ajouté à cela le fait de boire 3L d’eau par jour, je vous laisse imaginer mon état. Le froid et le symptôme d’épuisement physique à chaque mouvement dû à l’altitude, au bout d’un moment je n’avais plus la force de sortir de la hutte et marcher plusieurs mètres pour atteindre les toilettes. Je n’aurai jamais cru dire ça un jour, mais une bouteille à urine m’aurait été d’une très grande aide !

Ce que je n’aurai pas dû prendre

  • Lingette lavante
    • J’ignore si c’est uniquement avec Zara Tours, mais chaque jour, matin et soir, ils nous mettaient à disposition une bassine d’eau chaude avec savon. Les lingettes lavantes étaient donc inutiles.
  • Un oreiller gonflable
    • Étant donné que dans les huttes vous avez un matelas et des oreillers, je n’avais finalement pas besoin de ramener le mien.
  • Chaufferette
    • Mes vêtements étaient suffisant, assez pour que je n’ ai pas l’utilité. Vu le peu de poids que ça représente, je recommande au cas où, mais personnellement, j’ai réussi à survivre sans.
  • Trépied stabilisateur DJI
    • Il ne m’a jamais servi. Je ne faisais jamais de pause hormis pour manger et je ne voulais pas perdre de temps à sortir de mon sac à dos mon matos. De plus, mon téléphone est déjà doté d’une stabilisation vidéo.

Ce que j’ai décidé de ne pas prendre

Pour une question de budget, et parce que je savais qu’à l’avenir il était peu probable que j’utilise de nouveau ces équipements, j’ai préféré louer directement à Zara Tours les deux produits suivants :

  • Sac de couchage -15°
  • Sac à dos 50-90L

Conseils

Vêtement : il faut de tout étant donné qu’il y a tous types de températures. Par exemple, selon votre météo, le premier et deuxième jour vous pouvez vous habiller léger. A partir de la fin du deuxième jour, pensez à bien vous couvrir car les températures baissent beaucoup. Aussi, il est toujours important d’avoir dans votre sac à dos des vêtements de pluie au cas où et d’accrocher chapeau ou casquette à votre sac. Emportez bien évidemment crème et baume solaire ainsi qu’une paire de lunette de soleil tous les jours.

Coiffure : si vous avez les cheveux mi-longs/longs, je recommande la veille du départ de vous réaliser une coiffure qui tiendra tout au long du périple. Entre la transpiration, les cheveux qui gonflent, les cheveux qui s’emmêlent à outrance, le fait qu’il n’y ai pas possibilité de se les laver, le vent avec les cheveux dans les yeux, il vaut mieux bien se les attacher. Ça permet de gagner du temps dans votre préparation et ça ne vous gêne pas, pas besoin de les brosser tous les jours. Personnellement, j’ai opté une natte de chaque coté, et je ne regrette pas !

Besoins dans la nature : même si votre papier toilette est biodégradable, c’est pas une bonne idée de laisser ça à même le sol. Je suis de ceux qui emporte avec eux un sac plastique pour mettre les déchets dedans. Il suffit de le jeter plus tard dans une poubelle. D’ailleurs, n’oubliez pas de mettre ces deux produits dans votre sac à dos, vous en aurez besoin en chemin.

Électricité : Prenez une batterie externe très performante. Dans le camp Mandara, l’électricité marche bien, en revanche, à Horombo et Kibo hut, les prises sont inutilisables. Il y en a dans les chambres, mais l’électricité ne fonctionne pas. Ca a été la mauvaise surprise. Heureusement j’avais un téléphone avec une batterie performante.

Taille de vêtements : Pour le gros manteau et le pantalon d’hiver, pensez à prendre une à deux tailles au-dessus. Il y aura tellement de couches de vêtement à mettre, qu’il est préférable d’être plus à l’aise. Ca parait évident, mais je n’ai pas respecté cette condition pour le manteau et c’était limite limite.

Couverture de survie : Je la recommande MAIS à utiliser si vraiment nécessaire. Pour l’anecdote, une nuit j’ai eu très froid, je l’ai déplié et placé dans mon sac de couchage. Ça m’a bien réchauffé, je profitais de ma nuit. En revanche mon compagnon n’a pas fermé l’œil. Il a dormi l’équivalent de deux heures. Le moindre mouvement, même le plus minime qu’il soit, est extrêmement bruyant. Même moi ça me réveillait. Alors par respect pour vos voisins de chambres, éviter de dormir avec cette couverture.

Donnez-vous le droit de vous sentir chez vous .. ailleurs

Maud Grsl

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close